Préparation

Réussir les écrits du concours Passerelle Programme Grande Ecole

  1. Home
  2. PassMag
  3. Réussir les écrits du concours Passerelle Programme Grande Ecole

Réussir les écrits du concours Passerelle Programme Grande Ecole

Vous êtes étudiants de niveau Bac+2 ou Bac+3 et vous passez le concours Passerelle pour intégrer une école de commerce à la rentrée prochaine ? Voici quelques conseils pour bien préparer les écrits… et les réussir !

Établir un planning de révisions

Passer un concours peut être un moment stressant, mais avec un peu d’organisation tout se passera bien ! Pour arriver zen le jour du concours, notre conseil n°1 est de se préparer. Bien sûr, chacun doit adopter le rythme qui lui convient, mais il est important de ne faire d’impasse sur aucune des épreuves. Vous pouvez commencer par établir un planning de révisions, en consacrant une journée à chaque matière. Par exemple : le mardi soir, vous vous concentrerez sur l’épreuve au choix, le samedi sur l’Anglais et le dimanche vous vous entraînerez à l’épreuve de Synthèse. A vous de vous organiser selon votre mode de travail.

Ne négliger aucune matière

Dans la mesure du possible, ne faites aucune impasse. « Certes, les coefficients des épreuves sont différents, mais il demeure préférable d’être assez homogène à l’écrit, car toutes les épreuves sont importantes », conseille Pierre-Emile Ramauger, Directeur adjoint du Programme Master à Montpellier BS.

En anglais, essayez de lire de petits textes, d’écouter des audios ou de regarder des vidéos.

Synthèse. « Une épreuve à ne pas négliger : la structure et la méthodologie sont bien spécifiques et ne s’improvisent pas », prévient Faysal Kayakakay, 23 ans, admis à Institut Mines-Télécom Business School (Paris) via Passerelle 2 après une licence pro. Les sujets d’entraînements sont, là encore, particulièrement précieux. « Le fait de s’entraîner sur un sujet d’entraînement permet d’arriver moins stressé et plus sûr de soi le jour J, et de réfléchir plus vite lors des épreuves. »

L’épreuve au choix a pour objectif de valoriser les parcours de chacun des candidats. « Même si on a l’impression de très bien maîtriser la matière, se replonger dans ses cours, revoir les définitions techniques, est un passage quasi-obligé pour réussir », estime Faysal.

De manière globale, pour alimenter sa culture générale, continuer à lire la presse, en ciblant en particulier les sujets politiques et économiques : une discipline qui vous sera utile pour l’écrit comme pour l’oral.

Bien choisir son épreuve au choix

L’épreuve au choix a le plus fort coefficient de toutes les épreuves écrites. C’est pour cette raison qu’il est important de bien la choisir. A travers cette épreuve, vous avez l’opportunité de valoriser votre formation initiale. Il faut donc choisir la matière dans laquelle vous êtes le plus à l’aise (et celle pour laquelle vous avez le plus de chances d’avoir une bonne note).

11 épreuves au choix

L’épreuve de spécialité est à choisir parmi un panel de 12 matières, pensé pour que tous les profils puissent trouver leur bonheur :

Quelle épreuve pour quel DUT ?

Quelle épreuve pour quel BTS ?

Quelle épreuve pour quelle licence ?

Toujours pas convaincu ?

Si vous avez la chance d’être à l’aise (voir bilingue) en Espagnol, n’hésitez pas à opter pour cette épreuve, peu importe votre formation initiale.

Les langues ne sont pas votre fort ?

Si vous avez l’esprit mathématique, vous pouvez également vous diriger vers l’épreuve de Calcul et raisonnement. Si vous aimez lire et que vous vous intéressé à la littérature, vous pouvez opter pour l'épreuve de Culture générale et littéraire.

Pourquoi pas l’épreuve de Droit ?

A moins d’être issus d’une formation spécifique dans un de ces domaines (par exemple, les BTS Notariat), nous vous déconseillons de vous orienter vers cette épreuve, car elle est très pointue.

Consulter les fiches méthodologiques

Consulter les fiches méthodologiques ici

S’entraîner sur la Learning Box

Le moyen le plus simple de vous entraîner et d’appréhender le contenu des épreuves est de vous rendre sur la Learning Box. Vous y trouverez des sujets d’entraînement et des fiches méthodologiques, accompagnées d’une bibliographie conseillée pour certaines épreuves. N’hésitez pas à vous entraîner sur les deux niveaux de concours pour mieux appréhender le contenu des épreuves.

Conseil : si vous hésitez entre plusieurs épreuves au choix, testez-les sur la Learning Box pour voir dans quelle matière vous êtes le plus à l’aise.

Participer à un Training Day

Nous organisons des journées d’entraînement un peu partout en France (liste complète à retrouver ici). Celles-ci sont entièrement gratuites et vous permettent, entre autres, de vous entraîner sur le logiciel Theia. Plusieurs avantages à participer à un Training Day :

Comment se passe une journée type de Training Day ?

La journée qui suit est donnée à type d’exemple, et peut varier d’un Training Day à l’autre :

Le contenu des Training Days est harmonisé, chaque école vous présente le même support et travaille avec le même sujet d’entraînement exclusif.

Quels sont les objectifs des Training Days ?

Les Training Days ont pour objectif de vous préparer aux épreuves écrites et orales du concours Passerelle, ainsi que de vous présenter les 10 écoles membres. Des intervenants sont présents pour répondre à vos questions et vous pourrez également rencontrer des étudiants de l’école. N’hésitez pas à leur poser vos questions, ils sont là pour vous aider et vous guider ! 

> Voir toutes les dates

Pour vous inscrire à un Training Day, rendez-vous sur votre espace candidat. Il n’est pas nécessaire d’avoir finalisé votre inscription au concours pour participer à un Training Day.

 

Voir tous les articles

FAQ

#Passerelle

FAQ

Non. Nous digitalisons le concours pour pouvoir accueillir plus de candidats et notamment les candidats qui effectuent une année d’étude à l’étranger et le TAGE 2 / TAGE MAGE n’est pas digitalisé. Nous souhaitions également raccourcir la journée du concours qui durait 7 heures, en réduisant le nombre d’épreuves écrites qui passe donc de 4 à 3.

Non, le TOEIC n'est pas nécessaire. Nous vous faisons passer notre propre épreuve d'anglais.